SÉRIES SF & FANTASTIQUES

L'homme qui valait trois milliards


L'Homme qui valait trois milliards, ou L'Homme de six millions au Québec, (The Six Million Dollar Man) est une série télévisée américaine de science-fiction en 99 épisodes de 50 minutes et 6 téléfilms, créée par Kenneth Johnson d'après le roman Cyborg de Martin Caidin et diffusée entre le 16 janvier 1974 et le 6 mars 1978 sur le réseau ABC.
En France, la série a été diffusée du 11 janvier 1975 à 1986 sur Antenne 2.
Reprise par La Cinq en juin 1988 qui dans la foulée programme des épisodes restés jusque-là inédits. Rediffusée sur CinéCinéma Star depuis février 2010. Au Québec, la série a été diffusée à la fin des années 1970 sur TVA, rediffusée sur Canal D de 2000 à 2002 et sur Prise 2 en 2008-2009.
Le colonel Steve Austin fait partie des astronautes qui ont marché sur la Lune. Plusieurs mois après, redevenu pilote d'essai pour la NASA, lors d'un atterrissage en catastrophe lors du test en vol d'un nouveau jet, Steve Austin ne peut éviter le crash de son appareil. Grièvement blessé, certaines parties de son corps, le bras droit, les jambes et l'œil gauche, sont remplacées par des prothèses bioniques à six millions de dollars (30 millions de francs de l'époque, soit 3 milliards d'anciens francs, même si cette monnaie avait disparu 13 ans plus tôt) qui améliorent considérablement ses performances. Il peut dès lors courir bien plus vite, voir bien plus loin, soulever des charges bien plus lourdes.Il devient ainsi un agent secret pour l'OSI (Government Office of Scientific Information - Bureau gouvernemental de l'information scientifique) sous la direction d'Oscar Goldman pour qui il accomplit les missions les plus dangereuses.

-----

Le mythe du surhomme est une terre féconde pour les auteurs de science-fiction. Pour être un surhomme il faut soit avoir subit une mutation génétique, volontaire ou non (Les quatre fantastiques, spiderman, mister Hyde, l'homme de l'atlantide), soit avoir augmenté ses capacités grâce à la technologie (Iron Man, robocop). Nous sommes ici dans le deuxième cas.
Quoi Superman ? Non pas Superman. Dois-je vous rappeler que Superman n'est pas humain, c'est un extraterrestre ! 
Le beau Lee Majors, qui joue le rôle principal, a aujourd'hui 74 ans.

__________________________________________________


Cosmos 1999


Cosmos 1999 (Space : 1999) est une série télévisée britannique, en 48 épisodes de 47 minutes, créée par Gerry Anderson et Sylvia Anderson et diffusée entre le 4 septembre 1975 et le 7 mai 1978 sur ITV et au Canada sur CBC.
En France, la première saison a été diffusée à partir du 13 décembre 1975 sur TF1 dans l'émission Samedi est à vous. Rediffusée sur Antenne 2. Puis, d’août 1987 à février 1988, La Cinq rediffuse la série et dans la foulée, programme la deuxième saison restée inédite. Rediffusion intégrale de juillet à août 1989 sur La Cinq. Rediffusion sur M6 dès 1992. Au Québec, la série est présentée à Radio-Canada.
Symboliquement, la chaîne Série Club proposa une "Nuit Cosmos 1999", le 13 septembre 1999, avec une sélection des meilleurs épisodes. TF1 Vidéo a sorti l’intégrale de la série en DVD (12 disques + 1 disque bonus) en juin 2002. Une nouvelle édition de cette intégrale avec une nouvelle présentation est disponible en DVD depuis octobre 2008.
En 1999, la Terre entrepose ses déchets nucléaires sur la Lune où est déjà installée la base lunaire "Alpha". Le 13 septembre, une explosion de ces stocks provoque une telle réaction en chaîne que la Lune quitte l’orbite terrestre puis le système solaire. Dans l’incapacité de regagner la Terre, les 311 survivants commandés par le charismatique commandant Koenig, errent sur l’astre dans le cosmos et affrontent toutes sortes de dangers.Seules deux saisons ont été tournées :la première, considérée par la plupart de ses admirateurs comme l’essentielle, abordait sans doute avec excès des thèmes philosophiques ;la seconde, affichant plus, voire trop de spectacle, pour toucher le public américain qui n’avait pas accepté la première version, a contribué à la fin de la série.

Si cette série a mal vieilli, tant au niveau des décors que des effets spéciaux - et je ne parle pas des uniformes à pattes-def ! - l'idée de base ne manque pas d'intérêt. Ici, l'un des principaux personnage est la lune elle-même. Envisager qu'elle puisse quitter son orbite est un scénario original pour l'éqpoque, qui a été repris, notamment dans le très mauvais "Impact". 1975, date ou la série a vu le jour est aussi le moment où les américains se sont détournés de la Lune pour envisager la construction d'un vaisseau réutilisable qui deviendra la navette spatiale, dont 5 exemplaires ont vu le jour. C'est bien ce genre de vaisseau qui est d'ailleurs le principal moyen de transport sur la base Alpha. Notez le souci de crédibilité. Point de super vaisseau énorme, ni de fusée à la Hergé, non. Cosmos est devenu culte pour des tas de raisons : son côté kitch, d'abord, surtout dans le jeu des personnages, mais aussi pour avoir envisagé toutes sortes de formes de vie intelligentes, dans le même esprit que StarTrek. La petite différence avec cette autre série culte, c'est le côté plus "close-up", puisque l'essentiel de l'action se passe dans la base, même si on peut considérer qu'elle est la "passerelle" du vaisseau "Lune". 

__________________________________________________



• Le prisonnier
• Les envahisseurs
• V, les Visiteurs
• Babylon 5
• Star trek
• Lost
• L'homme de l'Atlantide
• L'Age de cristal
• Docteur Who
• Stargate
• Terra Nova
• Chapeau melon et bottes de cuir
• Ghost Whisperer
• Disparitions
• Les 4400
• Le trône de fer
• Au delà du réel
• Manimal
• Battlestar Galactica
• Bugs
• Defiance
• Farscape
• Dark Angel
• Fringe
• X Files
• K 2000
• La cinquième dimension
• The twilight zone
• L'homme invisible
• Life on Mars
• Lois et Clark
• Le caméléon
• Roswell
• Au coeur du temps
• The crow
• Heroes
• Buffy contre les vampires
• Charmed
• Heroes
• Smallville
• One's upon a time

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire